La pyromorphite : (Groupe de l’apatite – phosphates)

Formule : Pb5(PO4)3Cl.

Système cristallin : hexagonal.

Etymologie : Du grec pyros qui signifie feu et morpho qui signifie forme.

Dureté : 3.5-4
Densité : 6.5-7.1

Propriétés physiques : Eclat résineux. Couleur jaune, jusqu’à brune, verte. Translucide. Cassure quelconque. Clivage selon (1010) mauvais.

Propriétés chimiques : Il s’agit du pôle à phosphore (P) de la série pyromorphite – mimétite – vanadinite. Elle est soluble dans l’acide nitrique.

Habitus : En cristaux prismatiques hexagonaux, parfois en barillet ou caverneux.

Gîtologie : La pyromorphite est un minéral d’altération des gites plombifères.

Détermination : Relativement aisée en raison de l’habitus et de la couleur.

On trouve la pyromorphite en cristaux souvent caverneux, comme minéral secondaire des gisements oxydés de Pb. En France, on la rencontre aux Farges (Corrèze), à Ally (Haute-Loire), Pontgibaud (Puy de Dôme), Beaujeu (Rhône), Huelgoat (Finistère),…
De beaux cristaux proviennent d’Allemagne, de République Tchèque, De Russie, des USA, d’Australie, d’Autriche et du Royaume-Uni.