Dureté des minéraux, l’échelle de Mohs

Inventée en 1812 par le minéralogiste allemand Friedrich Mohs, l’échelle de Mohs permet de déterminer la dureté relative des minéraux à partir de dix minéraux bien définis de dureté variable. Cette échelle (non linéaire) est graduée de 1 à 10 (1 correspond à la dureté la plus faible et 10 la dureté la plus forte). Le principe de cette échelle repose sur le fait qu’un minéral ne peut rayer un autre que si sa dureté est supérieure.

Voici les dix minéraux de références qui composent cette échelle de Mohs.

1 Talc
2 Gypse
3 Calcite
4 Fluorite
5 Apatite
6 Orthose
7 Quartz
8 Topaze
9 Corindon
10 Diamant

Quelques repères de dureté :

2.5 Ongle
3 Pièce en cuivre
5 Lame de canif
5.5 Verre de vitre
6.5 Lime en acier